Une journée Historique

Opération Nesque Propre
 

L’appel du 16 février 2008 est une journée historique ; un moment fort qui a cristallisé le dévouement de 250 bénévoles venus des quatre coins du département  pour défendre une belle cause , la leur mais aussi celle de leurs enfants .Le déroulement et les résultats obtenus ont dépassé  toutes  nos espérances.

 

A la veille de cette  formidable opération de nettoyage , 157 bénévoles s’étaient inscrits ; une centaine de participants supplémentaires  sont venus nous rejoindre grâce aux appels lancés successivement dans les journaux , à la radio , sur FR3 méditerranée, sur Internet avec Ventoux-tv.com, mais aussi avec la complicité d’une météo printanière très favorable ; c’est plus qu’une surprise, c’est  pratiquement un véritable miracle.

 

Ce matin là il faisait  moins 11° à Sault , moins 5° à Pernes , et bien malgré la température  matinale plus que frisquette , les réveils ont sonné ; un à un avec une ponctualité exemplaire , chacun a rejoint son point de rendez vous , son équipe et le lieu de nettoyage bien défini à l’avance .Les consignes sont données , les sacs de collecte , des râteaux , des poubelles  distribués , chacun bien équipé, notre plan de bataille est  en marche

 

Depuis Aurel jusqu’au pont de Capely ,point de confluence, sur  chaque secteur dés 8h  les premières équipes sont formées par groupe de 12  épaulés par les camions des services techniques de chaque commune riveraine.  Sans perdre une minute tout le monde s’est mis au travail , on pouvait lire sur les visages une forte motivation , le bonheur d’accomplir une mission ;les jeunes  étaient nombreux à nos cotés ; ils ont vécu un moment fort , une expérience inoubliable qu’ils ne soupçonnaient pas.

 

A quatre pattes  au milieu des ronces, dans une végétation intense , nous avons découvert un amoncellement chaotique de décharges effrayantes ; les propos que nous entendons çà et là dans les fourrés , exprimaient l’indignation , le trouble. Tout le monde  a été touché de  découvrir la réalité.

 

 On a retiré des restes de voiture , des pneus , des carcasses d’appareils ménagers , des postes de télévision , un congélateur avec les emballages , des caisses de verre, des batteries , des poutres métalliques, des montagnes de plastiques , des tonnes de fils de fer, des plaques de plâtre , du sipror,  des cartons , des vélos , des tondeuses à gazon, une multitude de pots en terre cuite , du papier , des centaines de boites métalliques  , des papiers , des baignoires , lavabos, wc, des ruines et gravats de chantiers , des fonds de cuve de goudron, des palettes, des sacs plastiques contenant des peaux de moutons et déchets d’animaux , etc…

 Pire qu’une déchèterie , c’est un véritable cauchemar 

Le va et vient incessant des 12 camions vers les 4 bennes et les déchetteries laissait déjà  penser que le volume ramassé serait  très important.. Une pelle mécanique  a travaillé sans une minute de répit , dans le secteur de Pernes ,Saint Didier, elle nous a  apporté une aide précieuse .

 

A midi trente , c’est la pause, un apéro avec barbecue , casse croûte  a été offert dans chaque secteur ,un moment de convivialité , d’amitié, qui va nous permettre de féliciter et remercier toutes nos équipes et nos élus présents. Nous en avons profité pour faire un point rapide de la situation.

Tout d’abord la partie sud de Pernes a été contrariée par le débit anormalement élevé du cours d’eau  du à un délestage du Canal de Carpentras dans la Nesque, la veille de notre opération , sans que nous en ayons été avertis.

 

A 14 h 30  après un premier décompte ,le constat est effarant : 140 tonnes de déchets ont été ramassés et ce n’est pas terminé.

 

Sur le secteur de Sault ,8 m3 de détritus ont été ramassés à midi , car faute de tracto pelle et de camion poids lourd, il n’a pas été envisageable de nettoyer les 2 points noirs avec pneus, gravats de chantiers, matériel rouillé, bornes routières, poteaux béton EDF...
3 carcasses rouillées de voitures. Le tonnage qui reste à enlever est inimaginable.


 A Méthamis , faute d’hélicoptères et de spécialistes de la montagne, il n’a pas été possible d’enlever la dizaine d’épaves de voitures et de carcasses de caravanes qui jonchent le fond des gorges de la Nesque. Cependant  sous le pont de Méthamis , une zone très difficile d’accès , le volume collecté  a dépassé l’impensable .

 

Sur Venasque et Saint Didier , la benne de 25 m3 est insuffisante , elle a été remplie en un temps record , il a fallu déverser les excédents en vrac  sur le sol , à coté ; il aurait fallu une benne supplémentaire du même gabarit pour bien faire .

 

A 16 h dans la zone 1 du secteur 4 de Pernes , c’est à dire entre la Station d’épuration de Saint Didier et la Ferme de Saint Philippe , 50 tonnes de déchets  ont été ramassés sur une distance de 1,5 km, ce sera le record de la journée.

 

Plus au sud , au niveau du pont submersible de la gravière , pas moins de 48 tonnes de détritus ont été enlevés sur une distance de deux kilomètres..

 

A l’entrée de Pernes, partie amont  , on a compté cinq camions pleins , soit 20 tonnes.

 

A la sortie de pernes depuis le pont de Villeneuve, jusqu’à la station d’épuration , malgré le niveau de l’eau , deux camions  plus une benne , ont été remplis.

 

A la confluence de la Nesque avec la Sorgue de Velleron , au pont de Capely , Moulin de la Grande Bastide , le volume ramassé  fait peur.

 

 La protection de la Nesque, de son environnement est un enjeu capital
 

Le 16 février 2008 , six associations , La Nesque propre,  les amis de la Nesque, Soleil vert, la photo dans le cadre, Seve, Ventoux tv.com se sont unis pour réussir le pari  de mobiliser  250 participants  qui ont récupérés 50 camions de déchets en tout genre, ce qui représente 200 tonnes . Une belle leçon de citoyenneté .

 

Nous remercions,

 

Coccinelle de Pernes qui nous a fourni le Casse croûte

Les Amis de la Nesque qui  ont apporté les grillades et le vin bio

La Cave la Courtoise de Saint Didier

Les Sorgues du Comtat qui ont offert 200 tee shirt

La Photo dans le cadre qui a fait le reportage photographique

François VACHET , responsable communication de Pernes

Les mairies , les élus de chaque commune, le conseil général ,

L’entreprise Mario MORETTI

La Cove, les Sorgues du comtat , les terrasses du Ventoux,

Ventoux-tv.com qui a fait le film de la journée

La presse, la Provence, Vaucluse matin, les Carnets du Ventoux, Ventoux magazine, , Radio France bleu Vaucluse , FR3 Méditerranée,

Les Chevaliers de l’Onde qui nous ouvrent leur site Internet

Toute la coordination : Laurent TOURENQ, Claude PAGES,  Olivier SAFON ,Thierry ANTAL, Jean Pierre SAUSSAC, Daniel ALONSO, Daniel BURGAIN, Maxime PESCE, Philippe COUTAZ, Bernard ALLEGRE, Gérard FRECHET, Joseph MICOL

Les 250 bénévoles,

 Sans lesquels cette opération n’aurait pu avoir lieu 
16 février 2008
16 févier 2008
16 février 2008
16 février 2008 
 


Réagir


CAPTCHA