Notre emblème

 

 

 

Le Cincle plongeur, oiseau remarquable, de la taille d'un merle ( d'où le nom de merle d'eau qui lui est parfois donné), vit dans les riviéres de moyennes et hautes montagnes.

 

On le retrouve sur la partie amont de la Nesque, depuis Aurel jusqu'à Monieux, même dans les gorges de la Nesque où il vit à proximité du cours d'eau.

 

Son plumage est brun noirâtre, avec la gorge et la poitrine blanche, le ventre est roux.

 

C'est un pêcheur exceptionnel avec une technique unique: il plonge la tête la premiére dans l'eau jusqu''à s'immerger, marche dans l'eau à contre courant, à faible profondeur, de préférence dans une zone caillouteuse, à la recherche de gros invertébrés, de mollusques et de petits poissons.

 

Sa présence est un marqueur de la qualité de l'eau. Sa vie dépend de l'eau et de la richesse du milieu aquatique.

 

Sa survie dépend de nous, de l'eau, cause que nous défendons et continuerons à défendre d'arrache pied, pour mettre à l'abri un patrimoine naturel d'exception.

 

Il est devenu notre emblème depuis le 9 janvier 2013

 

 

Pour le voir à l'ouvrage : CLIQUEZ ICI

 

Caractéristiques du Cincle plongeur

 

Le Chant du cincle plongeur : cliquer ICI

 

D'aprés une idée de l'association, le dessin a été réalisé par Mr Luc Bannes

 

                                          

 



Les réactions

Avatar NONNEKES

Trés bonne idée!
Est-ce que un fichier est disponible en format JPG pour pouvoir l'imprimer plus facilement moi-mème?

Le 09-01-2013 à 18:37:20

Avatar Michel LEFEVRE

J'aime bien votre emblème.
et Bravo pour votre action
J'ai appris votre existence par un message que j'ai reçu nous alertant sur le scandale NESPRESSO ..message signé "" lanesquepropre.com""
J'ai cliqué pour en savoir plus; mais je ne retrouve pas trace de cette info sur votre site...très agréable à lire d'ailleurs..
Pouvez vous me confirmer que vous êtes bien à l'origine de cette info qui me ravi car elle confirme ce que je défends depuis longtemps et qui m'a fait devenir ardent défenseur du café en grain

Merci encore et bravo
Un membre du collectif Eau (ACEau) rennais

Le 26-01-2018 à 11:25:01

Réagir


CAPTCHA