Une journée qui a porté ses fruits

 

Le 24 septembre2007, nous avions lancé une alerte à la pollution de la Nesque causée par la station d'épuration de Saint Didier. Les mairies de St Didier, Pernes, les polices municipales, la SDEI, en avaient été informées immédiatement.


Le 18 octobre 2007, la mairie nous avait écrit pour nous signaler que la STEP fonctionnait convenablement en se référant au rapport de l'ARPE 2006, sauf qu'elle oubliait de dire que les conclusions du même rapport étaient alarmistes.

< des travaux d'améliorations sont prévus début 2008, ainsi qu'un débroussaillage des berges proches de la STEP.


Cette bonne résolution nous donnait pleine satisfaction ; la sagesse nous invitait à la patience.


Absorbés par les préparatifs de la journée de nettoyage de la Nesque du 16 février, nous avions relâché notre attention. Fin juin , ne voyant rien venir, nous avons appelé le Syndicat Rhône Ventoux  pour nous informer qu'une réunion allait avoir lieu à St Didier à ce sujet le 1er juillet . Notre association sollicitant une invitation, n'obtiendra qu'une réponse négative de la mairie.

A ce moment on ignorait qu'on se dirigeait tout droit vers une crise.


Le 23 juillet 2008, une nouvelle pollution catastrophique nous a incité à sonner le tocsin ; les médias , les radios, les mairies , les polices municipales, la Direction départementale de l'agriculture et de la foret , la Préfecture, sont prévenus. Trop, c'est trop, on court à un désastre.


Le 17 août , re belote , avec une pollution moins importante, mais qui va déboucher vers un fait positif, concret .Pour la première fois nous allons enfin nous rencontrer.


Le mercredi matin 20 août à 10h , rendez vous est pris sur le pont du chemin de l'isle , sous la STEP, avec la présence des maires de St Didier, Pernes, les médias, le Directeur d'agence de la SDEI de Carpentras, la Fédération départementale de pêche, les Amis de la Nesque

.

Un dialogue de sourd suivra , avec de notre coté la vérité qui dérange et de l'autre l'autosatisfaction que vient contredire le rapport de l'ARPE 2007 avec 31 sur verses dont une qui a duré plus de 59 heures.


A 11 h mairie de St Didier, conférence de presse de Mr le Maire Gilles VEVE qui nous informe que ce problème va être solutionné par de prochains travaux d'un montant de 400 000 euros, mais pas avant 2009 ( à cause des lenteurs de l'administration) et que pendant ce temps  une étude sera faite pour déterminer les eaux parasites qui viennent perturber la STEP.


L'abcès a été crevé, c'est une véritable satisfaction en espérant que nous aurons aussi et surtout  une meilleure communication ; mais en attendant à raison d'un débordement de la STEP  tous les 12 jours, la Nesque n'a pas fini d'en voir de toutes les couleurs.




Ajouté le 12/09/2008 par Jean Pierre SAUSSAC - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA