Encore plus claires

Pour toujours

 Il nous a fallu pas moins de trois de semaines de préparation pour une matinée d’action ; mais quels magnifiques changements sur deux terrains d’intervention : à St Didier dans le Barbara, en plein centre du village, ainsi qu’à Pernes les Fontaines, en plein centre ville, 250 m au dessus du Pont Notre Dame.
 
 
A Pernes les Fontaines 

Samedi matin 19 février 2011, La Nesque Propre, avec son partenaire, l'association des Pêcheurs "Amis de la Nesque", se sont donnés rendez vous au parking de la République à 8h. Les Pêcheurs partent vers l’amont pour passer au peigne fin les berges de leur parcours favori.

Pour notre part, l’équipe de la Nesque Propre a concentré tous ses efforts sur le point noir de Pernes. Avec seulement 4 bénévoles , nous nous sommes occupés de la riaille du 2ém pont dans Pernes et surtout du lit majeur de la Nesque, à 200 m en amont du pont Notre Dame, rive droite et rive gauche; nous avons remplis deux bennes de déchets, principalement des ruines de maçonnerie, débarqués là, par des propriétaires riverains insouciants, qui prennent la Nesque pour une déchèterie, en plein cœur de Pernes.

Nous avons pu constater l’effondrement de la bouche du collecteur des eaux pluviales, le colmatage du pluvial, comme vous pouvez le découvrir dans la galerie photos, mais aussi des déversements incessants de végétaux, du côté de la rue des lices, par-dessus le promontoire, mais aussi en face, chemin du moulin montagard.

Nous irons à la rencontre des riverains de ce quartier pour leur parler de leurs comportements. Vous pouvez compter sur nous.
 
Toujours trop de déchets dans la Nesque à Pernes

Saint Didier 

Simultanément, à la même heure, huit participants se sont donnés rendez vous, devant la poste du village, pour rejoindre un gros chantier, dans le Barbara, au niveau du lotissement du Torrent.
Le but est d’achever le travail commencé le 10 & 17 février par une équipe d’avant garde. Des pneus, une traverse de voie ferrée, une cuisinière, des pelotes de fil de fer ; ramassage des embâcles, du bois mort, sur les deux rives, pour faire de multiples tas prêts à être bruler prochainement.

L'aprés midi, c'est la reléve, avec un nouveau groupe de participants, 7 au total, qui avec les moyens techniques de la commune, ainsi qu'un dodge doté d'un treuil, sont presque venus à bout des pelotes de fil de fer et autres. Une grosse partie sera remontée au moyen d'un filet (de tennis) et d'un grappin. Le travail n'est pas terminé; ça va mieux; il faudra revenir. 
En attendant, la gigantesque colonne de déchets, incendiée, jeudi 17 février, va continuer à se consumer tout doucement.

Merci aux riverains du lotissement «  le Torrent », de respecter ce lieu exceptionnel ; merci de ne plus balancer vos déchets, même végétaux, dans le Barbara.Résultat : c'est l'équivalent de trois bennes de déchets divers qui ont été collectés, triés, brûlés.

Dans le Barbara, une pure merveille de la nature

Soit un total cumulé de 176 bennes depuis 2008

 

Respectez la nature, c’est protéger sa santé, celle de vos enfants, celle de vos petits enfants !!!!!

Et n’oubliez pas que Le 9 avril, tous ensemble, on continuera encore à aller de l’avant,

Mille mercis à toutes les équipes, aux deux communes, ainsi qu'à leurs services techniques 

 
Vous pouvez apprécier les résultats obtenus en consultant
 les reportages photos par lieu, dans la galerie.


Ajouté le 19/02/2011 par Jean Pierre Saussac - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA