Etude, Projets, Travaux

 

 


Ce jeudi 6 novembre 2008,  les Amis de la Neque , Daniel BURGAIN, Daniel ALONSO, Frank SOUCIET, chargé d'études au SIAN, Mme Nadia MARTINEZ, Adjointe à l'environnement, Jean Pierre SAUSSAC, se sont donnés rendez vous au Pont de la République de pernes pour faire un tour d'horizon des aspects positifs& négatifs de la rivière dans un secteur précis du pont de la voie ferrée à Pernes au pont du chemin de l'Isle.


Notre tournée a démarré donc au pont de la République, où nous avons  constaté un nécessaire travail de débroussaillage du lit, réalisé par l'ACARE, à l'initiative de la mairie de Pernes. Dans ce secteur, on a étudié la possibilité de faire un bassin de rétention afin de récupérer tous les végétaux et limons qui se déposent sous le pont Notre Dame ; cela paraît difficile à première vue, mais mérite une étude approfondie.


Puis direction, le pont du chemin de l'Isle. La partie amont a été récemment nettoyée, à l'initiative de la mairie de Saint Didier ; à nouveau nous apprécions le travail du CAT de Carpentras, section environnement , qui a  vraiment donné un bain de jouvence à cette zone.




Ensuite nous nous sommes rendus au pont de Saint Philippe, situé à 300 métres en amont de la ferme. Le lit est colmaté de multiples embâcles ; la pelle mécanique des services techniques sera indispensable. Le pont doublement busé est un véritable point noir qu'il faudra supprimer très rapidement ( construit sans autorisation ), car il forme paradoxalement un véritable obstacle en accélérant l'érosion des rives. La restauration prochaine du passage à gué semble la plus sage solution.



pont Saint philippe

Cap au sud pour voir si le passage à gué de la gravière fonctionne ; ici tout est normal, l'eau s'écoule à merveille depuis notre précédente action. 


Par contre, 800 métres plus bas, le passage à gué, à proximité de l'exploitation Nicolet, ne fonctionne plus à cause du déversement de remblais et de la pose de tuyaux d'écoulement ridicules. Des travaux de déblaiement sont décidés à brève échéance pour rétablir la situation.



pont nicolet


Nous faisons un détour aux Ets Recordier. Les Travaux réalisés par celui ci pour la protection de la Riaille sont effectivement  très efficaces ; le lit est propre, on est très satisfait.

Par contre en aval, le voisin a construit un pont busé ( sans autorisation) en dessous du bassin de rétention qui est de ce fait directement menacé en cas de pluies torrentielles. La mairie va ouvrir une enquête.



pont recordier

Notre tournée s'est terminée au pont de la voie ferrée, qui est un endroit très sensible.

C'est le point noir de Pernes, car cette construction ancienne avec un quai de déchargement d'engrais ( sous le pont), qui étrangle le lit de la Nesque, est une absurdité des ingénieurs de la SNCF. Nous avons noté également les multiples branchages qui obstruent le pont.

L'érosion des berges constitue une menace pour les habitations.  

Ce secteur fragilisé, très exposé aux intempéries  sera un thème de réflexion prioritaire pour le SIAN.


Voilà vous avez tout compris , la tache à accomplir est immense.

 

Notre prochaine étude concernera Saint Didier, le Barbara et Venasque.





Ajouté le 12/11/2008 par Jean Pierre SAUSSAC - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA