Une réponse au problème ?

Pourquoi ne s'est-on pas adressé au repreneur ?????

 

Suite à la demande de l’association «  La Nesque Propre » en date  du 3 octobre 2012, voici en date du 4 octobre 2012, la réponse de la société DERICHEBOURG AQUA:

 

La société DERICHEBOURG AQUA n’a pas été informée par le SMERRV sur le dysfonctionnement de la Station d’épuration de Saint Didier.

 

LOÏRA  avec l’entreprise Rivasi a été attributaire du marché de construction de la STEP.

La fibre membranaire était imposée par l’appel d’offre.

 

LOÏRA a réalisé et mis en service la station de St Didier le 20 décembre 2011 ; station réalisée conformément au marché, vérifiée par le maitre d’œuvre et a montrée qu’elle répond aux exigences contractuelles sur la qualité des rejets.

 

Pour cause administrative, suite à la liquidation judiciaire, le chantier n’a pas été réceptionné par le SMERRV.

 

Toutes les prestations liées au traitement de l’eau et des boues ont été effectuées et mises en service par LOÏRA.

 

La société DERICHEBOURG a racheté le fond de commerce et les brevets développés par la société LOÏRA.

 

La gestion des fins de chantier est sous la responsabilité du Tribunal de commerce de Toulouse.

 

Néanmoins DERICHEBOURG AQUA a mis à disposition du maitre d’ouvrage les moyens humains nécessaires pour assurer la fin du transfert, dans l’intérêt de la collectivité et pour la pérennité de l’investissement.

 

Depuis la mise en eau de la station, la société LOÏRA a été présente sur la station pendant toutes les phases de mise en service pour assurer entre autre la formation de l’exploitant  aux ouvrages et équipements.

 

Toutes les informations nécessaires au fonctionnement de celle-ci ont été transmises au SMERRV et la société DERICHEBOURG a toujours répondu aux sollicitations.

 

L’exploitation de la Step ne faisant pas parti du marché, celle-ci a été transmise à l’exploitant en place depuis sa mise en service, soit le 20 décembre 2011.

 

LOÏRA a toujours été présente lors des phases d’exploitation préventives (lavage des membranes…) et a transmis un cahier d’exploitation regroupant l’ensemble des consignes à respecter

.

Conclusion:

 

 Seule une analyse de la situation de la station pourrait permettre de déterminer l’origine de la pollution du milieu récepteur.

 

La société Derichebourg Aqua  est à  la disposition du SMERRV s’il souhaite une expertise sur ce problème…..

 

La situation de la société LOÏRA n’a pas eu le moindre impact sur les ouvrages qui ont été livrés aptes au bon fonctionnement.

 

     Mr Jacques Debuire,

Directeur Développement Société DERICHEBOURG Développement

 

 

 

 

 



Ajouté le 08/10/2012 par Jean Pierre Saussac - 4 réactions

Les réactions

Avatar j.M.ronze

Tout est pour le mieux dans le meilleur des monde !!!!
un exploitant qui exploite rien!!
un syndicat qui ne comprend pas grand chose !!
une entreprise qui n'existe plus
un repreneur qui attend qu'on lui donne l'ordre de voir ce qui ne va pas
et ..... une rivière mal en point que l'on achève en toute impunité

cherchez l'erreur!!!!

Le 09-10-2012 à 16:39:30

Avatar yves poupon

Pas surpris du problème nou avons les même avec l'ASA de Carpentras, il faut savoir savoir que St DIDIER polluait également le réseau gravitaire et le canal et ses irigeant fermait les yeux.
Lorsque nous parlions de ce problème il nous soutenait que c'était faux!!!
Je crois qu'à l'heure où nous vivons il va falloir être de plus en plus vigilant.
La derrière du canal, il veule faire fermer les forages et puits à Monteux car nous polluons le myocène.
Nous ne pouvons pas accepter cette rétorique, nous savons que le canal veut installer la pression à Monteux.
Nous avons rendez vous avec le Maire demain et nous allons lui demander s'il est ceratin que l'eau du canal ne pollue pas? et le reste.
LE COOLECTIF YVES POUPON

Le 10-10-2012 à 18:47:53

Avatar YVES POUPON

Je ne me suis pas relu, excuse moi mais la première phrase est une catastrophe de fautes.

Le 10-10-2012 à 18:51:59

Avatar Jean Pierre SAUSSAC

Aux dernières nouvelles, les abonnés de la commune de Saint Didier ont enregistré une hausse de 387 % sur la partie " traitement des eaux usées" de leur dernière facture d'eau. A ce tarif, ils sont bien en droit d'exiger un service optimum de leur couteuse station d'épuration.
Aussi nous allons demander à Monsieur le Préfet du Vaucluse, d'ordonner une expertise pour définir les causes de cette pollution, les responsabilités et surtout qu'il fasse appliquer la loi sur l'eau autant aux collectivités qu'aux particuliers !
Les habitants du quartier Saint Philippe de Pernes les fontaines, sur le point d'être raccordés à la STEP de Saint Didier, par convention inter communale, refusent de devenir les nouveaux dindons; ils vont informer Mr le Maire de Pernes les fontaines de leur opposition de branchement au réseau des eaux usées, tant que cette station d'épuration n'aura pas été expertisée et tant qu'elle n'aura pas fait ses preuves.

Le 14-10-2012 à 12:19:50

Réagir


CAPTCHA