Solidaires

Avec les Enfants de Fukushima

 

 

7 enfants (de 9 à 15 ans)  de Fukushima ont été accueillis par Junko à Beaumes de Venise, du 10 au 17 août. et  hébergés, soit dans une Ferme équestre, soit dans des familles d'accueil. Ils étaient arrivés en France, à Paris,  fin juillet et pris en charge par  une autre association, l'association Ganbalo, avec laquelle Junko s'est associée (voir le N.B).

A Beaumes, Junko Takasé, présidente de l'association « Pensées pour Tohoku Japon 11/3 », japonaise travaillant dans le vin depuis plus de 10 ans, est connue et appréciée.

 

Elle a su réunir autour de ce beau projet d'accueil d'enfants de Fukushima, de nombreux amis et familles qui n'ont pas compté leur temps pour offrir aux enfants toute sorte d'activité durant cette courte semaine. Une amie Italienne leur a enseigné l'art de la confection des pâtes et pizza italienne. Promenade dans le Ventoux et dans les Dentelles, avec Vérane, guide de son métier. Visite du vignoble balméen. Baignade dans le Toulourenc suivi d'un crochet à Savoillans pour visiter la boulangerie bio Le Soleil Levain  , tenue par la japonaise Chisato et son mari, Emmanuel .

Jeudi 15 août, visite du célèbre Pont-du-Gard avec les familles d’accueil. Ce lieu de 200O ans d'histoire est un passage obligé pour nos amis japonais, fascinés par la beauté de ce Pont-aqueduc romain le plus grand d'Europe, construit en seulement 5 ans, qui a pourtant défié le temps et les crues jusqu'à nos jours. Après la visite du musée, le pique-nique sous des chênes centenaires (et avec les cigales), a été particulièrement joyeux. Pendant qu'une japonaise accompagnatrice initiait les adultes à la danse classique, les garçons japonais et français se lançaient dans un match de beach-volley amical. Après tous ces efforts, la baignade dans la Gardon, au pied du Pont, a réunis filles et garçon,  à la pêche à l'épuisette (les têtards et autres bébés-poissons ont bien sûr été relâchés).

 

La veille du départ des enfants, Junko a organisé une journée du Japon, dans la salle des fêtes de Beaumes. Si la situation terrible de Fukushima a été rappelée lors de la projection du film : « Fukushima, terre interdite », la fête a été mise à l'honneur avec jeux d'Origamis, calligraphie, dessins de Koi-Nobori et démonstration de Kendo. Bouquet final, le concert-repas original et festif de Bernard Abeille (violoncelle) et Yuko Hirota (au piano), avec la participation de tous les enfants présents. Junko voudrait bien sûr reconduire cette action l'année prochaine. Vous pouvez la contacter par tel (04 90 46 11 01ou par mail (jtakase@sfr.fr) . Toute aide sera appréciée !

 

N.B : Avant d'arriver à Beaumes, l'association Ganbalo (qui veut dire : "on y va " en japonais), conduite par M. Togashi , a fait voyager ces petits japonais, dans toute la France (grâce à un minibus prêté gracieusement par Renault). Avec M. Togashi, Ils ont visités des lieux culturels et historiques marquants comme le château du Clos Lucé dans le val de Loire, (dernière demeure de Léonard de Vinci). Un village de Haute-Loire, Oradour-sur-Glane, où ils ont rencontrés un vétéran de la 2 eme guerre mondiale. Ont suivies, la belle ville du Vigan, puis la célèbre et médiévale Carcassonne, Le port et les plages de Sète, Les Cévennes,  et les marais de Camargue. Le 10 août, arrivée à Beaumes pour rejoindre Junko.

 

Dans la Provence du 19 Août 2013: l'article sur la Fête du Japon en l'honneur des enfants

En cliquant ICI

 

 

 



Ajouté le 19/08/2013 par Sandrine Estivalet - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA