Le ruisseau de la Roubaude

 

A Méthamis

Tout le monde a en mémoire les pluies diluviennes du samedi 14 et dimanche 15 décembre 2008, avec une crue spectaculaire de la nesque provoquant un bon nombre de dégâts depuis Méthamis jusqu'à Pernes.


Méthamis en a particulièrement souffert pendant une semaine, et notamment la sortie du village en direction de Malemort, qui a vu dévaler, des coteaux plantés de vignes, des torrents d'eaux boueuses.


Un petit ruisseau, prenant sa source à la roubaude, coule en permanence vers la Nesque, pour être canalisé grâce à un busage vers un conduit qui passe sous la route.


Prospection de la galerie

Les 14 & 15 décembre, ce drain artificiel situé sur un terrain privé, n'a pas rempli ses fonctions et nous allons essayer, à la demande de Mr Claude PAGES, maire du village, d'en comprendre la raison.


Les Spéléologues de la SSFV avec trois de ces membres ( Fontaine de Vaucluse) épaulés par la Nesque Propre, ont entrepris, le mardi matin 28 juillet, une reconnaissance du conduit,1,70 de haut sur 1 m de large, qui passe sous la route pour remonter sur une trentaine de métres à proximité des anciens terrils des mines de lignite. Le diamètre insuffisant des buses ne permettra pas de pousser plus loin les investigations.


Robert galére dans le conduit

La mairie a fait creuser un trou, à 150 mètres plus haut, permettant de mettre en évidence le busage à plus de 3m de profondeur avec un colmatage récurrent.


la zone de colmatage

 

Quelles sont les solutions pour faciliter l'écoulement de l'eau ? 

 


Tout d'abord agrandir et sécuriser le trou


Creuser et casser les buses de petit gabarit pour retrouver la buse de gros diamètre.


L'idéal serait de supprimer carrément les buses sur toute la longueur et de creuser un fossé d'écoulement, afin de reconstituer le lit du ruisseau qui était très encaissé, à cet endroit, autrefois.


Le bon sens nous conseille de faire libérer le ruisseau, le plus rapidement possible de la bêtise humaine. Ainsi tout le périmètre avec la route toute proche seraient à l'abri du prochain coup d'eau


La mairie de Méthamis, très soucieuse d'y remédier dans les meilleurs délais, devra choisir la solution adéquate avec le concours des services techniques du SIAN.


Merci à Mr Michel GUIEYSSE,  de nous avoir permis de découvrir la source, dont il est propriétaire.

Merci à Maurice, Raymond, Robert, de la SSFV



Ajouté le 28/07/2009 par Jean Pierre SAUSSAC - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA