Urgence Toulourenc

Lettre à Mme Brune Poirson  Secrétaire d’État à l’Environnement

Hotel de Roquelaure, 246 Bd St Germain 75007 Paris

Savoillans, le 23 Juillet 2017

Madame bonjour,

Notre association a pour objectif principal d’aider au développement de la Vallée du Toulourenc dans le respect de son environnement et agit sur 3 petits villages du Nord Ventoux dans le Vaucluse : Brantes, Saint Léger et Savoillans. Cet espace naturel remarquable est notre richesse, un cadre de vie exceptionnel.

Nous vous adressons ce courrier pour vous parler de la situation des gorges du Toulourenc en cette période estivale. Environ 1500 personnes parcourent ce cours d’eau chaque jour de chaleur entre Saint Léger , Veaux et Mollans , y pique-niquent, voire y font du camping sauvage, fréquentant ainsi un site dénué́ de tout aménagement décent , de toute organisation. Les photos en annexe en diront plus que toute longue description.

L'impact environnemental est désastreux, la faune et la flore piétinées, déchets, déjections ; la sécurité́ est menacée; de plus un très faible impact économique se retrouve dans les petits villages environnants. Les visiteurs viennent passer la journée depuis un territoire large : la Drôme Provençale, le Nord Vaucluse et le Comtat Venaissin voire plus large ... (avant hier : 2 cars venaient de l’agglomération avignonnaise). Ce site est le passage obligé des touristes présents en ces périodes de grande chaleur et représente un atout exceptionnel pour les filières touristiques drômoises et vauclusiennes.

On use, on utilise la nature -ce bien gratuit- : rien d’original sur notre planète.

La structuration du territoire est pourtant impressionnante : Parc des Baronnies, Préfiguration du Parc du Ventoux, Réserve de Biosphère, Natura 2000, Communauté́ d’agglomérations, 2 Communautés de communes, deux Départements, 2 Régions ainsi que les communes de Mollans sur Ouvèze, Malaucène et Saint Léger du Ventoux, territoire domanial géré́ par l' ONF.

Les financements possibles sont multiples : le tourisme est organisé par les Départements, Régions, Communautés. Deux programmes Leader et 2 programmes Espace valléen sur le territoire, Feader etc... Vous paraît il logique qu’une petite commune qui essaye de progresser, isolée dans sa démarche, se voit refuser l’aide nécessaire ? Non seulement cela décourage les bonnes volontés locales mais il paraît impossible et anormal de faire supporter aux petits villages environnants l’aménagement d’un site qui bénéficie à un large territoire.

Sous l'impulsion du Sous-préfet de Carpentras, il y a 2 ans, un début d’approche avait été́ réalisé́ et quelques aménagements minima avaient été́ faits, notamment dans l' optique de la sécurité́ : accessibilité́ des secours, info crues... .Dans le cadre de Natura 2000, des agents avaient informé, compté .Une plaquette avait été publiée et les communes de Mollans et Malaucène avaient acquis des terrains pour organiser le stationnement (voir photos).

Aucun espace sanitaire, que ce soient des toilettes sèches ou des aménagements loués, n’a jamais été mis en place ; non plus que d’aménagements de parcours, d’accueil du public.

Aujourd’hui c’est un site oublié : à Veaux – Mollans 2 espaces de parking terreux, des voitures garées dans les vignes, aucune présence humaine, 2 poubelles sur site au hameau de Veaux, zéro sur site à Mollans ou à St Léger . Des accès secours quasiment impossibles à Saint Léger car bloqués par les voitures mal garées.

Les solutions existent et on les connaît car elles sont appliquées dans des sites similaires : depuis l’interdiction jusqu' à un espace touristique très aménagé́ que l’on essaye de rentabiliser en passant par une approche environnementale : aménagement d’un parcours en bord de rivière et non plus dans la rivière, gestion de la fréquentation et mise en valeur de la filière accompagnateurs encadrant des groupes limités.

Selon l'option choisie par les élus assistés des pouvoirs publics et structures territoriales locales, il faut (re)mettre autour de la table les acteurs concernés et enfin éviter que chacun tourne la tête ailleurs lorsque l’on parle de financement. Ceci afin d’organiser un pool qui permettra de réaliser les projets adoptés. Les financements possibles sont multiples : il est impossible de ne pas trouver de solutions. Des études ont été́ faites, des projets existent, des idées sont là : il faut faire au mieux des intérêts de la nature et de la population.

Voila donc pourquoi nous vous écrivons, Madame la Secrétaire d' Etat, sans langue de bois et avec des mots simples : afin que vous soyez l’initiatrice d’une démarche constructive et efficace face à cette situation que nous trouvons très anormale tant sur le plan environnemental qu’économique. Pour avoir visité beaucoup de sites naturels à fréquentation touristique, nous pensons avoir très rarement vu un tel abandon de la part de la collectivité́ et trouvons cela insupportable et injuste pour notre petit territoire qui est au cœur d' un Pays dans lequel le tourisme et l' environnement font l' objet de toutes les attentions.

Espérant que notre demande retiendra toute votre attention, nous vous prions de bien vouloir recevoir, Madame, l’assurance de notre profond respect.

 

Association Toulourenc Horizons

Le président : Olivier Dornier

 

NB : Une copie de cette lettre sera transmise aux institutions, structures et organismes cités dans la lettre.

 



Ajouté le 13/08/2017 par La Nesque propre - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA