Un projet contre nature

Du 06/05/2015 au 22/05/2015

Lieu

Mairie

Adresse

84320 Entraigues sur la Sorgue

L'extension du CET d'Entraigues sur la sorgue

 

Entre les bras de la Sorgue, au pied du Ventoux

 

La prorogation de l'exploitation jusqu'en 2030

 

 

 

La commission d'enquête organisera une réunion publique

 

le mercredi 6 Mai 2015 à 17 h

 

Salle des fêtes d'Entraigues sur la sorgue

 

à propos du projet d'extension du CET d'Entraigues pour une superficie suppémentaire de 14 hectares et  de la prorogation de l'exploitation jusqu'en 2030 à la demande de l'exploitant alors que le site devait fermer en 2015 puis en 2018 comme l'avait programmée la Préfecture du Vaucluse.

 

Aprés la réunion publique du CADE qui s'est tenue le jeudi 16 Avril 2015 à la salle des Fêtes de St Saturnin devant une salle comble et en présence des élus des localités voisines, Avignon, Le Thor,  St Saturnin les Avignon, Entraigues, Carpentras, Pernes les fontaines etc...

venez nombreux, le 6 Mai à Entraigues sur la Sorgue, dire :

 

NON A CE PROJET CONTRE NATURE

 

OUI à la fermeture du SITE en 2015

 

Les membres de la Commission d'enquête ont été désignés comme suit:

Mr Alain Leclercq, en qualité de président de la commission d'enquête

Mr Philippe Quevremont, en qualité de Commissaire enquêteur

Mme Michelle Archimbaud, en qualité de Commissaire enquêteur

Mr Alain Garcia, en qualité de Commissaire enquêteur.

 

Le CET est situé à 461 m de la Sorgue d’Entraigues, classée zone Natura 2000 et zone ZNIEFF (zone naturelle d’intérêt écologique faunistique et floristique).

Pou info,  Le CET est situé dans le périmètre immédiat des communes suivantes: à 2368 mètres des Valayans , à 2915 m d’Althen les paluds,  à 2361 m d’Entraigues, à 900 m de Vedène, à 850 m de St Saturnin , à 587 m du hameau de Trévousse ,  à 8791 m de Pernes les fontaines, etc….

Le CET d’Entraigues  est un double danger : Il va ruiner le patrimoine naturel  de la Sorgue qui fait l’objet d’un contrat de rivière 2010/2015 de 65 millions d’euro. Il expose la population et les enfants de nos écoles à un risque sanitaire majeur.

Dans la demande d'extension déposée par l'exploitant, le CET se rapprocherait à moins de 268 m de la rive gauche de la Sorgue d'Entraigues: UNE HONTE.

 

Pour info savez vous que Mr Guy Moureau , Président du Syndicat Mixte du Bassin des Sorgues , Maire d’Entraigues, Président de l’association des syndicats de rivières pour la région PACA est favorable à l’extension et prorogation du site alors qu’il a lui-même signé le contrat de rivière2010/2015, le 11 octobre 2010 à Fontaine de Vaucluse, pour un montant de 65 millions € ?

 

Le 20 Mars 2015, lors de la réunion plénière de la commission géographique littoral Provence Alpes Côte d'Azur Durance à l'ENSOSP à Aix en Provence,  où ont été présentés le projet de SDAGE 2016/2021 ainsi que le projet de gestion du risque inondation, les 300 acteurs de l’eau dont Mr Martin Guespereau , Directeur général de l’Agence de l’eau Rhône Alpes Méditérranée Corse ont été alertés de cette situation scandaleuse  par Jean Pierre Saussac, président de l’association «  La Nesque propre ».

 

Le CET doit fermer immédiatement.

 

L’autoriser à poursuivre  et développer  son activité est une faute inexcusable.

 

Nous demandons à Mr le Président du Conseil départemental de Vaucluse , Mr Chabert, Maire de Gordes de donner un avis défavorable et de faire voter par le Conseil départemental, une motion contre.

Nous demandons aux Maires du Vaucluse et plus particulièrement aux maires des 18 communes riveraines de la  Sorgue, de donner un avis défavorable et de faire voter  par leur  conseil municipal, une motion contre.

Nous demandons à la Fédération départementale de Pêche du Vaucluse, Mr Philippe Lalauze, président, de donner un avis défavorable.

 

 

 

Pour consulter l'arrété préfectoral , CLIQUER ICI

 

Pour visualiser l'appel EAU SECOURS

Sauvons notre patrimoine

La SORGUE : CLIQUER ICI

 

Ah , quel bon air ! CLIQUER ICI

 

Le CADE :  CLIQUER ICI

 

Historique du CET d'Entraigues : CLIQUER ICI

 

Economie circulaire : Quand on veut , on peut : CLIQUER ICI

 

Pour consulter le compte rendu de la Commission de suivi des sites de SITA SUD à Entraigues sur la sorgue du 27 février 2015 : CLIQUER ICI

 

Les trois quarts des déchets ne sont pas recyclés : CLIQUER ICI

 

La commission d'enquête publique se tiendra à la disposition du public pour recevoir ses observations à la mairie d'Entraigues sur la sorgue, salle des mariages, aux dates suivantes:

 

Mardi 7 avril 2015 de 8h30 à12h30

Mercredi 15 avril 2015 de 14h à 17h

Jeudi 23 avril 2015 de 8h30 à 12h30

jeidi 30 avril 2015 de 14h à 17 h

lundi 4 mai 2015 de 8h30 à 12h30

Mardi 12 mai 2015 de 14h à 17h

lundi 18 mai 2015 de 8h30 à 12h30

Vendredi 22 mai 2015 de 14h à 17h.

 

o




Les réactions

Avatar Reynaud

A quelle distance de la rivière se situe la limite actuelle du CET? et la limite future?
Y-a-t-il un PPR Inondation concernant le cours d'eau? Si une délimitation de l'aléa a été faite, l'extension de la décharge est-elle située en zone rouge ou bleue?

La DREAL a-t-elle fait des rapports sur le fonctionnement du CET? A-t-elle constaté des irrégularités ? Combien de temps l'exploitant a-t-il mis pour se remettre aux normes s'il l'a fait ? (voir : http://www.installationsclassees.developpement-durable.gouv.fr/ficheEtablissement.php?selectRegion=24&selectDept=84&champcommune=entraigues&champNomEtabl=&selectRegSeveso=-1&selectRegEtab=-1&selectPrioriteNat=-1&selectIPPC=-1&champActivitePrinc=-1&champListeIC=&selectDeclaEmi=&champEtablBase=64&champEtablNumero=1421&ordre=&champNoEnregTrouves=3&champPremierEnregAffiche=0&champNoEnregAffiches=20 et aussi http://cedric-dgpr.developpement-durable.gouv.fr/recherche/resultats.aspx?page=2&lignes=25)

Le 19-04-2015 à 17:20:33

Avatar Jean Pierre SAUSSAC

La commune d'Entraigues sur la sorgue est fortement exposée au risque inondation. Elle possède un DICRIM ( document d'information communal des risques majeurs) et un PPPRI qui sont consultables en mairie. Le CET a une longueur Nord/Sud de 692 m et une largeur Est/ouest de 402 m. Actuellement le Flanc EST est à 461 m de la rive gauche de la Sorgue d'Entraigues; Dans la demande d'extension, le CET se rapprocherait à 268 m de la rive gauche de la Sorgue.
Côté OUEST, le CET est à 428 m de la rive droite du Canal de Vaucluse qui traverse la commune de Vedène.
L'agrandissement du CET représente une largeur supplémentaire de 200 m sur toute sa longueur, côté rive gauche de la Sorgue.
En cas d'inondation, les sols seront lessivés, avec un risque majeur de pollution de l'eau impactant en premier par gravitation ,les communes de Bédarrides, Entraigues, Sorgues, Althen les paluds.

Le 20-04-2015 à 09:57:34

Avatar Christian HOFFMANN

Non!!!!!

Le 22-04-2015 à 19:23:28

Avatar Marie- Christine LANASPEZE

Au lieu d'agrandir ce centre qui reçoit des ordures tout venant non triées, un plan de tri des déchets avec recyclage (car parfois la chaîne de tri et recyclage ne va pas jusqu'au bout et on remélange tout !) est essentiel. Plus les dégâts écologiques inadmissibles de ce CET : Enfouissement Technique de quoi ? Comment.

Le 23-04-2015 à 11:55:01

Avatar soulie dominique

Question a l association
Que proposez vous pour la destruction des déchets
Que pensez vous du projet de la société Europlasma
Qui traite la destruction des déchets à la torche a plasma
Qui de plus génère de l électricité ....
Ce procédé n a rien a voir avec l incinération .....les gaz dont purifiés et des turbines fonctionnent avec ce gaz qui produisent donc de l électricité

Le 26-04-2015 à 23:29:50

Avatar Alain AUBAUD

Bonjour, question à Soulie Dominique.
Pouvez vous m'en dire un peu plus sur votre projet.
M'occupant de l'amiante, le coût du traitement par torche plasma à Morcenx est prohibitif et ne peut traiter que moins de 10000 tonnes par an alors que l'enjeu est d'un minimum de 40 millions de tonnes.
Pouvez vous me re-contacter par mail afin que nous parlions de ce projet de manière plus approfondit.
Cordialement

Le 27-04-2015 à 17:06:31

Avatar Hubert François

C'est beau de raler, de crier haut et fort qu'on ne veut pas de nos déchets chez nous, mais qu'en faire? Et surtout aller les traiter ailleurs pour que cela coute bien plus cher? Et ce qui n'est pas recyclable, qu'en faisons nous?

Le 28-04-2015 à 09:59:20

Avatar Jean Pierre SAUSSAC

A l'attention de Mr François:
Savez vous que nos déchets sont 100 % recyclables ? Savez vous que la filière de revalorisation des plastiques est pratiquement pas utilisée ? Savez vous que la France compte 2400 entreprises capables de recycler nos déchets en matières premières ? savez vous que ces entreprises exposent leur savoir faire, chaque année au Salon pollutec ( le dernier en novembre à Lyon)? Savez vous que France nature environnement avec des milliers d'associations se battent chaque jour contre l'enfouissement et l'incinération en proposant des solutions alternatives économiques créatrices d'emplois ? Savez vous qu'il n'y a pas de volonté politique de réduire et traiter nos déchets?

Le 28-04-2015 à 12:42:16

Avatar Jean Pierre SAUSSAC

Pour information, ce soir 28 avril 2015, le documentaire à ne pas rater sur France 5 à 20h40 :

" Recyclage : les points noirs du buziness vert "

à 21h45 : " Nos poubelles passent à table "

à 22h30 : débat

http://www.france5.fr/et-vous/France-5-et-vous/Les-programmes/LE-MAG-N-18-2015/articles/p-22825-Recyclage-les-points-noirs-du-business-vert.htm

Le 28-04-2015 à 17:26:19

Avatar Alain AUBAUD

Pour Mr. SOULIE :
J'ai oublié de confirmer mon mail :
a3cubes@gmail.com
Cordialement

Le 29-04-2015 à 13:36:14

Avatar Jean-Pierre RICHAUD

Les déchets c'est un problème partagé par 3 systèmes les packageurs/distributeurs-Hypermarchés, les consommateurs et les gestionnaires des déchets et tout le monde se renvoi la balle! On dépense des millions pour garder une Sorgue propre et on y accumule à proximité les déchets de la région PACA. Les déchets ne sont pas une fatalité, ce n'est pas de la responsabilité des autres mais l'affaire de tous! Il faudrait réglementer à la source les packaging, et se donner les moyens de faire plus de recyclage (Beaucoup trop de sacs jaunes partent à l'incinérateur, il n'y a pas assez de moyens pour tous les traiter). Puis inciter les particuliers à se grouper pour recycler eux-même la plupart de leur déchets alimentaires (composteur, poules, ..) et à moins choisir les produits pour la couleur et l'importance de leur emballage

Le 05-05-2015 à 20:10:34

Réagir


CAPTCHA

}