Réparation des dégats

L’entreprise Astrée Provence est à nouveau au chevet de la Nesque depuis le lundi 22 Avril 2013 à la demande du Syndicat mixte des eaux de la région Rhône Ventoux pour soigner le cours d’eau durement pollué par la nouvelle station de traitement des eaux usées de St Didier, six mois après sa mise en service début 2012. Ce sont des centaines de mètre cube de matières qui doivent être pompés pour restaurer un milieu aquatique autrefois exceptionnel, un site habité, dans un passé pas si lointain, par des colonies d’écrevisses indigènes. Une réparation tardive, très attendu qui devraient permettre, à la rivière, à son lit, à ses berges de retrouver des couleurs agréables.


Réagir


CAPTCHA